S'identifier - Contact

InnovAfrica

InnovAfrica : la fête de l'Innovation Africaine
Pour la quatrième fois en Afrique Sub-Saharienne, un évènement, le Forum InnovAfrica, permet
 la mise en réseau des porteurs d'initiatives sur les usages innovants dans le Sud en matière de technologies et d'innovation sociale. 

Forum InnovAfrica du 26 au 30 novembre 2012 à Dakar (Sénégal)
>> Plus d'information sur le Forum InnvoAfrica 2011 de Ouagadougou, cliquer ici. <<

Technologie de l’Information et de la Communication : Le ''Clic ''dans la vie de tous les jours

Par ABASS PAM • Actualités • Lundi 03/04/2006 • 0 commentaires  • Lu 1834 fois • Version imprimable

Faire découvrir les contenus disponibles au Centre Local d’Information et de Communication (CLIC) à une large majorité de la communauté est le challenge que s’est fixé Afrikalinks. Pour y parvenir elle a décidé d’organiser en concertation avec les différents comités consultatifs des journées où les Clic seront gratuitement ouverts au grand public.

Le lancement de ces journées appelées ‘’Clic e-festival ‘’ a eu lieu jeudi dernier au centre multimédia’’Kunafoni Jakatu ‘’ de Bougouni.

L’événement copréside par le ministre de la communication et des Nouvelles Technologies, Gaoussou Drabo, et le Directeur de l’Usaid-Mali, Alex Newton, s’est déroulé en présence des responsbales d’Afrikalinks, des autorités politiques et administratives de Bougouni.

La participation massive des jeunes élèves et des femmes à l’événement atteste à suffisance de l’engouement et de l’intérêt que les TIC commencent à susciter auprès des populations.

TREIZE LOCALITES DOTEES : ‘’Le Clic véritable outil de développement ‘’, tel est le thème choisi pour ce Clic e-festival qui a permis, pendant deux jours, à un large public de découvrir toute la gamme d’information disponibles. Des jeux concours sur ordinateurs pour les enfants, des séances d’initiation à l’information, des conférences débats sur le thème figuraient également au programme de ce travail.

Il y a deux ans, treize localités on été dotées de centres locaux d’information et de communication. Le projet Clic est né d’un partenariat entre l’Usaid et le gouvernement pour son financement, tandis que des partenaires techniques, dont Afrikalinks, assurent sa mise en œuvre. Celle-ci s’opère à travers des structures locales : mairies, radios, Ifm, Ong  et offices de développement agricole. Sa mission : contribuer au développement local en offrant aux populations bénéficiaires la possibilité d’améliorer leur savoir-faire par la mise à disposition d’une gamme très  variée d’informations axées sur le développement et dans tous les domaines à travers les Ntic.

Doté d’une multitude d’équipements d’informatiques, de logiciels et d’une connexion à Internet, le Clic contient une quantité importante d’informations pour le développement disponibles sur des formats numériques accessibles à l’ensemble de la communauté quel que soit le niveau d’alphabétisation (site web, CD vidéo et DVD, boîte à images etc.). Contrairement aux informations sur Internet, celles des Clics sont développées à partir des réalités maliennes en tenant compte des besoins des populations. Ces technologies permettent d’accéder aux informations de grande valeur et en temps réel tout en réduisant les coûts et le temps de communication entre les usagers et les services.

15% DES FEMMES RECENSEES : Du démarrage du projet à ce jour, outre la construction et l’équipement des 13 Clics, une quarantaine d’emplois permanents on été crées, plus de 300 pages web développées et visitées par 62000 personnes, 445 personnes ont été formées en gestion de télé centre en 30 sessions de formation, 785 autres ont bénéficié d’une formation en bureautique. Cépendant sur les 48 589 personnes qui ont utilisé les services du CLIC à Bougouni, 15 % de femmes seulement ont été recensés.

‘’A travers le Clic nous entendons susciter l’intérêt des différentes couches socioprofessionnelles dans l’utilisation des informations disponibles au Clic pour le développement de leurs activités d’une part, et offrir un espace de découverte des TIC au plus jeunes d’autre part ‘’, précise la directrice de Afrikalinks, Mme Fofana Aminata Maïga.

Pour Gaoussou Drabo, le lancement de Clic e-festival est une éloquente démonstration de la volonté de mettre les TIC à la disposition des populations. C’est aussi une manière simple et efficace de convaincre ces mêmes populations de l’utilité immédiate de recourir aux Tic pour accélérer leur développement et pour améliorer leur vie de tous le jours.

‘’Pour un pays comme le Mali, les technologies de l’information et de la communication doivent être considérées comme un raccourci et une opportunité. Un raccourci pour mieux faire ce que nous savons déjà faire et une opportunité d’apprendre à bien faire ce que nous savons pas encore faire’’, a fait remarquer le ministre Drabo.

De l’avis d’Alex Newton, depuis son inauguration en mai 2004, le Clic de Bougouni a connu un succès important et l’Usaid a pu mesurer l’engouement de la population pour les nouveaux outils multimédias mis à sa disposition et qui offrent d’inépuisables possibilités, en terme de communication rapide fiable, d’accès à l’information, d’échange, de partenariats et même de formation dans tous les domaines.

Le Clic e-festival qui durera toute la première quinzaine du mois d’avril se déroulera dans une douzaine de localités à travers le pays.

Source : L’ESSOR

 

 

 


Correspondants.org

Plus de 600 Correspondants TIC et 2500 sympathisants échangent en français sur les usages innovants des technologies et sur les particularités des civilisations francophonnes 
 
secrétariat du réseau :


Recherche


Archive : tous les articles

Interculturel


Participez au projet
Civilisations Francophones
Contribuez en
Photos, Vidéos, Audios, Textes
 
Avec le soutien de

suivre ce projet RSS



Le réseau Correspondants.org