S'identifier - Contact

InnovAfrica

InnovAfrica : la fête de l'Innovation Africaine
Pour la quatrième fois en Afrique Sub-Saharienne, un évènement, le Forum InnovAfrica, permet
 la mise en réseau des porteurs d'initiatives sur les usages innovants dans le Sud en matière de technologies et d'innovation sociale. 

Forum InnovAfrica du 26 au 30 novembre 2012 à Dakar (Sénégal)
>> Plus d'information sur le Forum InnvoAfrica 2011 de Ouagadougou, cliquer ici. <<

"MARABOUCRATIE" AU SENEGAL

Par • Actualités • Lundi 27/08/2007 • 3 commentaires  • Lu 2102 fois • Version imprimable

Source :

De tous les temps, les marabouts, guides spirituels, ont beaucoup apporté pour la stabilité sociale dans ce pays profondément religieux. En témoigne l état actuel du Sénégal qui reste jusqu à présent l un des rares pays africains à ne pas connaître le spectre des coups d états sanglants que l on constate un peu partout dans ce continent, de guerres civiles ou autres troubles graves de l ordre public [..]

 


Commentaires

Maraboucratie et mafia politico religieuse par Cédric le Mercredi 29/08/2007 à 11:36



Bonjour,

Je trouve votre introduction un peu édulcorée au regard de ce que je sais de l'influence des Marabouts au Sénégal. Ainsi il est bien connu notamment que le Marabout de Mbacké de la région Dijlon est un personnage assoiffé de pouvoir, vraiment très riche et auprès duquel l'actuel président trouve un appui financier quasi indispensable à son maintien au pouvoir.

 

En outre l’on sait aussi pertinemment que ces Marabouts entretiennent une islamisation bien particulière où ils tiennent place de guru, ils restent certes respectueux de la laïcité mais dans un pays à 97% musulman, ça ne signifie pas grand-chose.

 

En outre le système scolaire adopté par ces pouvoirs plus ou moins occultes relève très nettement pour une large majorité de l’endoctrinement de la population en réduisant la qualité des contenus éducatifs et en favorisant l’implantation d’écoles coraniques et activités attenantes au détriment d’une culture diversifiée et ouverte garante de l’appropriation des savoirs utile au discernement.

 

Ainsi des amis présents dans le secteur constatent une radicalisation des relations entretenues entre les différents groupes socio-culturels et un abaissement significatif du niveau culturel marqué par un accroissement du matérialisme et, malgré les interdictions religieuses d’une augmentation de l’alcoolisme et de la délinquance.

 

Le contexte de hausse des prix et de raréfaction du travail risquent à terme d’engendrer des conflits sociaux graves et mettre un terme à cet état laïc qui fait la fierté de ce pays africain où l’on note une forme d’exception culturelle. Exception fruit de la diversité des langues, ethnies et religions vivant en paix en son sein.

 

Alors au-delà des apparences d’une stabilité, je souligne le pouvoir écrasant et tout puissant de ces marabouts qui induisent une sous culture qui a terme forme des générations de fanatiques asservis à leur volonté. Ce qui n’a là rien de très reluisant, ni de très positif pour l’avenir.

 

Respectueusement vôtre,

Cédric André

 


Re: Maraboucratie et mafia politico religieuse par bangalicisse le Jeudi 18/10/2007 à 12:14

Bonjour,

Bonjour, Cédric
Merçi pour vos commentaires pertinentes et je suis parfaitement d'accord avec vos propos. Vous savez je me garde toujours de mettre tous les guides religieux dans le même sac (excusez-moi de l'xpression). j'ai donné l'exemple du marabout de Kaolack, du regreté Cardinal Thiandoum qui sont des reférences, peût-être même que j'en ai oublié, je voulais tout simplement dire que les guides religieux peuvent jouer un rôle d'apaisement et d'équilibre dans les différentes tensions sociales. Il est vrai que le povoir des marabouts est réel au sénégal mais tant que la constitution garante de la liberté de culte n'est pas touchée, la crainte d'une islamisation ne sera pas un danger. les partis à mouvance islamiques ou religieux sont interdits par la constitution. L'endoctriment de certains talibés ou disciples est un fait mais reste qu'il y a un pas à franchir en ce qui concerne la qualité des contenus éducatifs, l'islam aussi participe de cet élan d'ouverture, d'acquisition du savoir universel, au discernement comme vous dites, tout dépend de la qualité du guide religieux  de sa moralité. Il est vrai que l'exception culturelle sénégalaise est issue de la diversité des ethnies, des langues, mais j'irai plus loin, elle est profondémment ancrée dans les mentalités et reste étroitement liée à la tradition, aux coutumes. les liens de cousinages comme on l'appelle, sont des valeurs acquises depuis la nuit des temps.Les marabouts sont puissants même du temps de Senghor, ils l'étaient mais comme je disais tant que le fondement de la constitution n'est pas ébranlé, il faut garder espoir.
Avec tous mes respects
Ps: mes excuse pour ma réaction tardive


Re: Maraboucratie et mafia politico religieuse par Cédric André le Dimanche 04/11/2007 à 20:06

Merci pour ces éclaircissement et pour votre réponse.

Respectueusement votre
Cédric



Correspondants.org

Plus de 600 Correspondants TIC et 2500 sympathisants échangent en français sur les usages innovants des technologies et sur les particularités des civilisations francophonnes 
 
secrétariat du réseau :


Recherche


Archive : tous les articles

Interculturel


Participez au projet
Civilisations Francophones
Contribuez en
Photos, Vidéos, Audios, Textes
 
Avec le soutien de

suivre ce projet RSS



Le réseau Correspondants.org