S'identifier - Contact

InnovAfrica

InnovAfrica : la fête de l'Innovation Africaine
Pour la quatrième fois en Afrique Sub-Saharienne, un évènement, le Forum InnovAfrica, permet
 la mise en réseau des porteurs d'initiatives sur les usages innovants dans le Sud en matière de technologies et d'innovation sociale. 

Forum InnovAfrica du 26 au 30 novembre 2012 à Dakar (Sénégal)
>> Plus d'information sur le Forum InnvoAfrica 2011 de Ouagadougou, cliquer ici. <<

Comment obtenir un accès Internet par satellite en Afrique ?

Fiche d’expertise

Par Jean-Michel Cornu • Dossiers • Jeudi 16/03/2006 • 0 commentaires  • Lu 18491 fois • Version imprimable

Note : 2.6/5 (107 notes)

Fiche d’expertise de la Fondation Internet Nouvelle Génération (Fing)
et d' l'International Independent Institute for Space & Satellite Solutions (
3i3s),
par Jean-Michel Cornu,
avec l’aide de Philippe Boissat, Jean-Manuel Hergas et Arnaud Klein

Les offres d’accès à l’internet par satellite

Les offres d’accès à l’internet par satellite sont bien adaptées aux zones isolées et leur permettent de bénéficier du haut débit et de la connexion permanente à un coût raisonnable en regard des autres possibilités lorsque l’on est très éloigné d’un point de raccordement à l’internet.

Il existe trois grands types d’utilisation des accès par satellite :
  • Une utilisation individuelle pour connecter un poste de travail à l’internet à un coût le moins cher possible.
  • Une utilisation collective pour quelques postes - typiquement un télécentre.
  • La mise en place d’un point de raccordement à l’internet pour couvrir un territoire donné à l’aide par exemple de réseaux sans fils (pour une ville, un village ou une zone d’habitat dispersé)

Nous verrons dans cette fiche les critères qu’il faut connaître pour trouver une offre adaptée dans les premiers cas. Certains de ces éléments sont également valables dans le cas de la couverture d’un territoire, mais dans ce cas, il est conseillé de faire appel à un spécialiste pour négocier une offre adéquate.

Beaucoup des concepts utilisés dans ce document sont présentés dans la fiche d’expertise sur l’internet par satellite. Il est donc conseillé de la lire ou la relire préalablement

Pourquoi un accès par satellite ?

Avant l’arrivée du haut débit pour les particuliers et les petites entreprises, il n’existait que deux choix pour accéder à l’internet :
  • Faire poser une coûteuse liaison spécialisée jusqu’au point d’accès à l’internet le plus proche
  • Ou bien utiliser le réseau téléphonique pour se relier à un point d’accès de l’Internet.

La deuxième solution a permis au plus grand nombre d’accéder à l’internet et un nouveau métier est né dans les années 1990 : Fournisseur d’Accès à l’Internet. Mais elle comporte deux inconvénients qu’elle hérite du réseau téléphonique :
  • Le Réseau Technique Commuté nécessite de se connecter au point que l’on souhaite atteindre (dans ce cas le point d’accès qui fait l’interface entre le réseau téléphonique et le reste de l’internet) et de se déconnecter ensuite. La facturation se faisait jusqu’à récemment pratiquement exclusivement au temps. Mais il n’est pas possible dans ce cas d’être connecté en permanence à l’internet.
  • Le signal numérique passe comme un son dans le réseau téléphonique (un son aigu ou grave suivant la valeur de la donnée binaire à transmettre). Du coup, le débit disponible pour les données est limité à 56Kbits/s.

Depuis, plusieurs technologies ont émergé qui permettent d’accéder à l’internet de façon permanente et à plus haut débit. Pour éviter d’avoir à déployer de lourdes infrastructures :
  • Certaines utilisent des infrastructures existantes. C’est le cas par exemple de l’ADSL qui utilise les lignes téléphoniques mais cette fois avec des fréquences différentes que celles utilisées pour la voix pour permettre des débits bien plus importants (dans ce cas, il faut installer des équipements spécialisés - des DSLAM - dans les répartiteurs ou les sous répartiteurs. Mais tous les centraux téléphoniques n’en sont pas équipés). Une autre solution consiste à utiliser le réseau électrique (ce qui nécessite également ‘y ajouter des équipements spécifiques).
  • Pour s’affranchir des réseaux existants, il reste une possibilité : les ondes. Lorsqu’il existe un accès à haut débit pas trop éloigné (par exemple dans le cas d’une ville), il est possible d’utiliser un réseau sans fil. La technologie WiMax, par exemple, permet de couvrir plusieurs kilomètres. Mais lorsque l’on est très éloigné de tout point de raccordement haut débit à l’internet, il reste l’accès par satellite.

Le satellite constitue un pont entre l’équipement que l’on souhaite connecter à l’internet, et un point de raccordement - appelé hub - situé près de très grosses artères de l’internet. La plupart des hubs sont situés dans les pays occidentaux (mais la distance au sol compte peu avec le satellite), bien que des hubs africains commencent à voir le jour.

Zones de couverture et bandes de fréquences des satellites.

Les offres d’accès à l’internet par satellite dépendent fortement des possibilités offertes par les satellites. Ceux-ci évoluent et ouvrent des possibilités nouvelles. C’est ce qui explique la très grande disparité des prix pour des services très proches (bien sûr, il conviendra également de prendre en compte la qualité du service d’un fournisseur particulier, ce qui n’est pas toujours facile à connaître à l’avance).

Les premiers critères pour un satellite sont la couverture et la bande de fréquence utilisée. Les différents transpondeurs peuvent utiliser des fréquences différentes. Il convient donc de connaître non seulement le satellite, mais également le transpondeur utilisé pour connaître la couverture et la bande de fréquence utilisée (qui peut être différente pour la voie montante et la voie descendante).

Suivant la couverture d’un transpondeur particulier, on sera situé dans la zone principale ou plus en périphérie. Cela a un impact sur la taille de l’antenne à utiliser et donc sur son coût.

Pour ce qui est des bandes de fréquences, la bande C est plus chère que la bande Ku. Mais il existe plus d’offres en bande C en Afrique. Des offres devraient se développer en bande Ka qui offre beaucoup de place disponible à un prix intéressant (voir en particulier les prochaines offres HNS Spaceway).

Un autre critère important qui influence le prix est le standard utilisé. Les flux descendants utilisent majoritairement le standard DVB-S déjà utilisé par la télévision par satellite et qui permet donc des équipements peu chers grâce à des économies d’échelle. La partie montante utilise plus souvent une approche propriétaire. Il existe cependant un nouveau standard, le DVB-RCS, qui a terme permettra de réaliser des équipements moins chers à condition que les offres d’accès par satellite se développent suffisamment.

Quelques satellites utilisés par les Fournisseurs d’Accès à Internet par Satellite en Afrique

Satellite

Local.

Couverture africaine
(suivant les bandes)

FAI

Eutelsat

AtlanticBird 1 (8/2002)

12,5° W

Afrique du Nord et proche orient (bande Ku)

Afrique Telecom

AtlanticBird 2 (9/2001)

8° W

Afrique du Nord (Bande Ku)

Afrique Telecom

AtlanticBird 3 (7/2002)

5° W

Afrique de l’Ouest (Bande Ku et C)

Belgacom (Bande Ku)

Geolink Access (Bande C)

W1 (9/2000)

10° E

Maghreb et Afrique du Sud

Divona, offre D-Star

W3A (3/2004)

7° E

Afrique Sub saharienne
(bandes Ku et Ka + multiplexage)

Broadservices,

Afrique Telecom,

offre D-Star

Geolink Access

W4 (5/2000)

36° E

Sub-sahara

 

W6 (4/1999)

21,5° E

Afrique du Nordet de l’Est

 

Inmarsat

I-4 F1 (3/2005)

64° E

Europe Afrique Asie

Offre BGAN

Intelsat

IS 802 (6/1997)

33° E

Afrique du Sud et Ouest (Bande C)

Afrique du Sud et Est (Bande Ku)

Veresat, Gilat Satcom

IS 901 (6/2001)

342° E

Sub-Sahara (Bande C)

Belgacom

IS 902 (8/2001)

62° E

Sub-Sahara (Bande C)

Moyen Orient (Bande Ku)

Veresat, Belgacom

IS 903 (3/2002)

325.5° E

Sub-Sahara (Bande C)

Q-Kon

IS 905 (5/2002)

335,5° E

Sub-Sahara (Bande C)

Belgacom

IS 906 (9/2002)

64°E

Sub-Sahara (Bande C)

Q-Kon, Gulfsat/Blueline

IS 907 (2/2003)

332,5° E

Toute l’Afrique (Bande C)

Afrique Ouest (Bande Ku)

MM Telcom, New Era, Gilat Satcom

Intersputnik

LMI (9/1999)

75° E

Afrique centrale et ouest (bande C)

Moyen orient (bande Ku)

Gilat Satcom

Veresat

Loral Skynet

Telstar-10 (12/1997)

76,5° E

Afrique de l’Est (Bande C)

IDirect

Newskies

NSS-6 (12/2002)

95° E

Moyen Orient et Afrique du Sud (Bande Ku)

Offre D-Star, HNS, Gilat Satcom

NSS-7 (4/2002)

338° E

Ouest et Sud (Bande Ku)

Sub-Sahara et Maghreb (Bande C)

IDirect, MaqSat, Linkserve Link-sat

PanAmSat (récemment racheté par Intelsat)

PAS 1R (11/2000)

45° W

Afrique Ouest (Bandes C)

Afrique du Nord (Bande Ku)

Q-Kon, GT&T, Divona

PAS 10 (5/2001)

68.5° E

Sub-Sahara (Bande Ku)

Afrique de l’Est (Bande C)

Q-Kon, GT&T, Salinker

RSCC (Ru)

Express-AM 1 (10/2004)

40° E

Afrique du Nord (bande Ku)

Satlinker

Express-AM 22

Eutelsat Sesat2 (12/2003)

53° E

Afrique du Nord et de l’Est (Bande Ku)

Offre D-Star

Afrique Telecom

SES Global

Astra 4A sur AMC-12 (2/2005)

37.5° W

Afrique (Bande C)

(sauf Est et Moyen Orient)

SkyVision

Veresat

PanAmSat a été racheté par Intelsat récemment. Les principaux opérateurs sont donc maintenant : Intelsat (avec PanAmSat), SES Global, Eutelsat et NewSkies.

Note : les données de ce tableau ne sont pas exhaustives. Si vous voyez un oubli ou une erreur, merci de nous en informer en envoyant un mail à satellite[at]fing.org

Les critères à vérifier avec les fournisseurs d’accès par satellite

Les fournisseurs d’accès à l’internet par satellite proposent des offres qui comprennent en général :

  • des coûts de mise en place (achat ou location de l’équipement, frais d’installation…)
  • un coût mensuel forfaitaire d’accès au service

Pour comparer efficacement les offres, il faut prendre en compte également le partage de la bande passante entre différents utilisateurs. Celle-ci est définie par le " taux de contention ". Lorsqu’on achète une connexion avec 512 Kbit/s de débit descendant et 128 Kbits/s de débit montant par exemple, cette valeur est théorique. En fait, la bande passante disponible pour le fournisseur d’accès est partagée en un plus grand nombre de personnes. Le taux de contention donne le nombre de personnes partageant la même bande passante. Un taux de 1:8 ou 1:10 est plutôt bon (car tout le monde n’accède pas à l’internet en même temps et pendant une navigation, on ne fait pas des requêtes en continu, en particulier pendant qu’on lit une page. Un taux de contention de 1:1 indique que le débit est garanti. Cela est nécessaire pour les utilisations en voix sur IP ou les applications critiques.

Usages spécifiques et débit garanti

Pour certains usages, il est important de disposer d’un débit suffisant et garanti. La Qualité de service (QoS) permet de réserver de la bande passante pour offrir une garantie de débit. Pour l’imagerie médicale par exemple, il est difficile de fonctionner sous un débit inférieur à 512 Kbits/s alors qu’un accès internet classique peut se satisfaire de 128 Kbits/s non garantis.

La voix sur IP qui permet de bénéficier de la liaison satellitaire pour ajouter la téléphonie à l’internet, nécessite également des débits garantis.

22 offres d’accès à l’internet par Satellite

Société

Offre

Exemple d’offre typique

Satellites

Remarques (pour la couverture voir le tableau des satellites)

Afrique Telecom

I-Direct

D-Star

Première offre à

150 €/mois

W3A AB1 AB2

Sesat 2

Voir l’offre Eutelsat D-Star

Belgacom

VPNSat

Réalisée sur demande

AB3 (bande Ku)

DVB-RCS hub Newtec

Broadservices

SkyEdge

D-Star

Débit : 1024K/256K

Contention 1:30

Forfait 408€/mois

Equipement de 4000 € à 6000 €

W3A

AM22

IS906

Réseau de distributeurs locaux

QoS pour Call shops et Cybercafés

Offre pour réseau en étoile ou popint à point

Voir l’offre Eutelsat D-Star

BusinessCom

D-Star

Débit : 128K/128K

Contention 1:10

Forfait 160€ /mois

Equipement 1500 €

NSS-6,W1, W3A Version proAM22,

AM11

De 1 :25 à 1:8 et offre 1:1 (centre d’appel VoIP ou usages critiques)
Aussi en Europe et Asie

Voir l’offre Eutelsat D-Star

Business Satellite Solutions

IDirect

Débit : 128K/64K

Contention 1:1

Forfait 365 €/mois

Equipement 4555 €

Telstar-10
NSS-7

Liaison point à point (liaison spécialisée) avec une disponibilité garantie. Couverture mondiale

Revente : BusinessCom, GT&T et MMTelcom

Divona

TW#

Débit : 512K/128K

Forfait : 223 €/mois

W1, PAS 1R

 

Eutelsat

D-Star

pour 128K/128K

contention 1:25
Forfait 95 €/mois

Equipement 1500 €

NSS-6 W1 W3A

De 1:25 à 1:8 - standard MF-TDMA
(aussi en Europe et Asie)

Distribué par e-sat, BusinessCom , AfriqueTelecom ...

Geolink

Access

Offre S-LAN ou L-LAN (1 à 2 M/128 K) à partir de 790 K€/mois

AB3

Bande C

DVB-RCS Hub : Funico (IT) Linkstar

Possibilités débits garantis, téléphone, Extranet/QoS

Réseau de distributeurs locaux

Geolink

Access

Access 64 (512K/64K) à partir de 395 €/mois

Access 128 (1M/128K)

W3A

Bande Ku

DVB-RCS hub : Turin (IT) Linkstar

Possibilités : VoIP, Extranet/QoS

Réseau de distributeurs locaux

Gilat Satcom

ISPeed

128/128 Kbps à partir de 1185$ par mois contention 1 :1

Equipement bande C : à partir de 8,500$ (CIF Afrique)

IS 802, IS 907, LMI, NSS-6

Offres VipSAT et Backbone (10-20-30+ Mbps)

Bande C dédiée ou partagée

Offres VoIP, VPN, Call Termination, Call Origination, Iridium, NetApp

GT&T

IpSky2e

Débit : 256K/33K

Forfait 246 €/mois

Equipement 0 €

PAS10 PAS1R

Bande Ku Afrique Sub-saharienne DVB/FTDMA Abonnement annuel, équipement fournit

HNS

DirectWay

Débit : 700K/128K

Forfait $59.99

Equipement/installation : $599.98

 

Fournisseurs : Accelon, Ethiopian Telecommunications Corp, IP Dish, iWay, Telkom Kenya, Telkom SA SpaceStream.

Inmasat

Bgan

Débit 492K/492K

$37,50/mois + $9,50/Mo

Activation $40

Equipement ³ 1500€

I-4 F1

Intègre aussi le téléphone

Distribué par Veresat, France Telecom, BT, Geolink etc.

Link-Sat

Link-sat10

Débit : 64K/8K

Forfait 526 €/mois

Equipement 1665 €

NSS-7

Afrique de l’Est DVB-RCS

Linkserve

Linkserve-Vsat

A partir de 64/17K

NSS-7

 

MaqSat

   

NSS-7

Hub : Amsterdam NL, plutôt fournisseur d’ISP

Orascom Djezzy

Djezzy Vsat

     

Q-Kon

SPOTbytes

ViNet

ITS

 

PAS10 PAS1R

PAS1R

IS 906 IS 903

Sub-sahara et Afrique de l’Ouest, Ku

Afrique de l’Ouest, Bande Ku

Afrique sub-saharienne, Bande C

Satlinker

Dcom3000

Débit 128K/64K

Forfait : 105€/mois

Equipement : 2450€

Express-AM1

PAS 10

Contention jusqu’à 1:2

Basé sur l’offre I-Direct

Telkom
Internet

SpaceStream Express

Débit : 64K/16K

126 €/mois /391,50 €

Gilat

Avec engagement sur 3 ans limité à 500 Mo par mois. Hub : Hartebeeshoek (Afrique du Sud)

Thuraya

IP#

Débit : 512K/128K

Contention : 1 :25

Forfait : $530

Equipement $2450

W3A

Egalement téléphones portables sur le réseau de satellite couche basse

Veresat

I-Direct

 

IS-802 IS-902

AMC-12 LMI

 

Note : les données de ce tableau ne sont pas exhaustives. Si vous voyez un oubli ou une erreur, merci de nous en informer en envoyant un mail à satellite[at]fing.org

 

 


Correspondants.org

Plus de 600 Correspondants TIC et 2500 sympathisants échangent en français sur les usages innovants des technologies et sur les particularités des civilisations francophonnes 
 
secrétariat du réseau :


Recherche


Archive : tous les articles

Interculturel


Participez au projet
Civilisations Francophones
Contribuez en
Photos, Vidéos, Audios, Textes
 
Avec le soutien de

suivre ce projet RSS



Le réseau Correspondants.org